Keigo Higashino

Keigo Higashino est l’un des auteurs Japonais de fiction les plus populaires et les plus vendus au Japon.

Il est principalement connu pour ses polar. Découvert par le grand publique avec le roman « La maison où je suis mort autrefois », il va gagner en notoriété avec sa série Kusanagi-Yukawa (Un café maison, L’équation de plein été, Le dévouement du suspect X)

Né à Osaka, il a commencé à écrire des romans tout en travaillant comme ingénieur chez Nippon Denso Co. (actuellement DENSO).

En 1985, il remporte le prix Edogawa Rampo, qui est décerné chaque année à la meilleure œuvre mystérieuse, pour le roman Hōkago (Après l’école).

Il quitte par la suite son emploi pour se consacré à sa carrière d’écrivain à Tokyo.

Ses romans Himitsu (The Secret), traduit sous le titre de Naoko (1999) et ōgisha X no Kenshin (2006) seront également primés.

The Devotion of Suspect X fut le deuxième livre le plus vendu dans tout le Japon l’année de sa publication.

Je n’ai lu à ce jour que deux romans de Keigo Higashino «  La maison où je suis mort autrefois » et « Les Miracles du bazar Namiya« . Ces livres sont très différents mais ils m’ont vraiment plu tous les deux. Le premier est un polar étrange en huis clos, le second une sorte de livre chorale fantastique. Je conseille vivement ces romans.

La maison où je suis mort autrefois

Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans qu’elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas… Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être. Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner.

Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d’événements tragiques…


Keigo Higashino compose avec La Maison où je suis mort autrefois un roman étrange et obsédant. D’une écriture froide, sereine et lugubre comme la mort, il explore calmement les lancinantes lacunes de notre mémoire, la matière noire de nos vies, la part de mort déjà en nous.

Roman très court et très prenant. Un huis clos dans une maison abandonnée mené par deux individus perdus, persuadés de pouvoir se reconstruire grâce à leur enquête. Les personnages sont dramatiques et touchants.

Un beau roman. Je le conseille.

Les Miracles du bazar Namiya

En 2012, après avoir commis un méfait, trois jeunes hommes se réfugient dans une vieille boutique abandonnée dans l’intention d’y rester jusqu’au lendemain. Mais tard dans la nuit, l’un d’eux découvre une lettre, écrite 32 ans plus tôt et adressée à l’ancien propriétaire. La boîte aux lettres semble étrangement connectée aux années 1980.

Les trois garçons décident d’écrire une réponse à cette mystérieuse demande de conseil. Bientôt, d’autres lettres arrivent du passé. L’espace d’une nuit, d’un voyage dans le temps, les trois garçons vont changer le destin de plusieurs personnes, et peut-être aussi bouleverser le leur. Un miracle de roman fantastique, émouvant et profondément humaniste.

Keigo Higashino s’éloigne cette fois du polar qui semble être son style de prédilection pour toucher au fantastique.

Ce roman fut pour moi une très belle découverte. Ici la touche de fantastique est utilisé comme lien entre une multitude de tranche de vie.

Les personnages sont touchant comme souvent avec K.H., l’atmosphère du livre est étrange mais on se laisse emporter très facilement dans tous ces récits.

Lire la très belle critique d’Elbakin

Apparemment ils en ont fait un film :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :